Tu veux ? Demande…

78a5a2bd7e04d41249b6c5b209854ef3Sans être attachée à une religion particulière, j’adresse cependant mes demandes tantôt à la vie tantôt à l’univers. Ce que d’autres appellent religion, je le rattache plutôt à une philosophie de vie sans être dénommé supérieur, je ne prie personne, je ne fais que demander. Comme le dit si bien Monsieur Coelho (in l’Alchimiste, un des must have d’une bibliothèque orientée Développement personnel) :

«Quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir »

Quand on souhaite vraiment vraiment quelque chose, du plus profond de nous, avec la conviction que ça va arriver, ça finit toujours par arriver, non sans travail et sans énergie, ça n’est pas magique mais ça permet quand même de lâcher prise et de se sentir plus fort dans les épreuves difficiles, on se sent quand même parfois méga seul et l’idée que l’univers puisse m’aider et me soutenir dans mes choix, dans mes rêves, dans mes objectifs a parfois été un véritable soulagement. La loi de l’attraction (c’est le petit nom folichon de ce que je suis en train de raconter) est une notion que je n’évoque pas en consultation parce que ça peut relever du monde des croyances et une partie de mes patients me feraient les gros yeux (nooon ils sont gentils mes patients mais quand même). Je leur explique plutôt de cette façon : si vous projetez d’acheter une Clio bleue, en sortant de chez le concessionnaire avec votre projet bien en tête vous allez croiser beaucoup de Clio bleues « oh c’est un signe! », si vous aviez projeté d’acheter une Audi rouge, il se serait passé exactement la même chose, vous auriez croisé des Audi rouges.. En fait il n’y pas pas plus de Clio bleues aujourd’hui que d’habitude mais votre esprit est concentré sur elles puisque focalisé sur cette pensée. Idem si votre frère vous dit qu’il va appeler son petit Jules, vous allez entendre des Jules partout (« Jules viens ici » hurlé par des mamans désespérées au magasin, Jules dans la dernière série que vous regardez, les magasins Jules vont vous sauter aux yeux comme jamais, etc). L’environnement n’a pas changé mais votre façon de le regarder si. Donc concentrez votre esprit sur vos rêves et naturellement votre regard s’attardera sur ce qui peut vous aider à le mettre en place.87fe6dc1b4979dbf5fc6f56527288cf9

Ah !! Dernier point.. Faites attention à vos demandes… Un jour une patiente me dit « J’ai tellement demandé à je ne sais qui une pause parce que j’en pouvais plus que j’ai fini par être réellement bloquée du dos pendant 3 semaines ». Elle a eu ce qu’elle a demandé mais des vacances c’était bien aussi..

Ah et aussi : si vous obtenez dites « Merci », les mots magiques des petits sont valables aussi pour remercier l’univers de nous avoir aidé à atteindre notre objectif.

A toi de jouer Wonderwoman, tu veux ? demande, accueille et sois heureuse ❤

lilou_gardenLilou Macé en parle très bien. Cliquez sur la photo pour ouvrir la vidéo en question

Publicités

Un tête à tête ça vous dit ?

Evènnement ou rendez vous entouré sur calendrierEt sinon c’était quand la dernière fois où tu as pris rendez vous avec toi ? Un vrai tête à tête juste toi face à toi ? Le quart d’heure où t’as attendu chez le médecin ça ne compte pas (le temps passé aux toilettes non plus… d’ailleurs quand on est maman même ce temps là n’est plus un véritable tête à tête!!) Une fois par jour serait l’idéal, pour méditer encore mieux. Mais dans la vraie vie la majorité de mes patients font le test 3 jours et ils abandonnent. Alors on fixe des objectifs plus réalisables : une fois par semaine / par quinzaine / ou par mois. Pour une ballade en forêt ? Un verre en terrasse avec un bon bouquin ? Visiter un lieu toujours différent ? Ou se créer un vrai rituel ? Un moment juste pour toi, où il n’y a pas à faire de compromis à faire avec quelqu’un d’autre. Un petit moment d’intimité devenu presque inexistant dans nos vies qui ressemblent plus à des courses contre la montre qu’à de belles ballades..
Ah j’allais oublier : on essaye de passer ce moment sans téléphone..

En route Wonderwoman c’est le moment de fixer ton premier rendez vous avec toi (où ? quand ? comment ? sois précise) et sois heureuse ❤

Et si on reprenait tout à zéro ?

4On ne sait rien. On ne nous a rien appris. On ne connait rien. On repart à zéro comme un enfant qui découvre tout pour la première fois. Fais une expérience toute simple : mange un caramel, un bonbon, un raisin, une cerise, n’importe quoi en fait mais mange un truc comme si tu le mangeais pour la première fois (c’est de la pleine conscience ce que je suis en train de t’expliquer et c’est topissime pour se relaxer et se concentrer sur le moment présent). Donc je disais tu prends un truc à manger, un petit truc, tu t’installes dans un endroit où tu te sens bien, au calme, et tu le savoures comme si t’avais jamais mangé ça de ta vie. Est ce que c’est salé ou sucré ? ça fond dans la bouche ? ça colle aux dents ? tu aimes ? ou pas ? un arrière gout ? quelle sensation quand la peau du raisin se craque et que tu sens le jus ? Tu te poses en oubliant tout ce que tu sais, tu savoures, tu expérimentes, tu apprends comme si tu ne savais rien. Et concentré sur ce que tu viens de faire tu te découvres calme et apaisé, toi qui as l’habitude de manger en vitesse, au bureau, en lisant la presse ou les dernières actus facebook, à moitié en train de parler à la personne en face de toi, bref tu fais tout et rien en même temps, t’as même pas senti le goût de ce que tu mangeais, t’as rien écouté de ce qu’on t’a dit et tu ne te souviens même pas de l’article que tu as lu. Et on est tous de plus en plus comme ça. Au final on est stressés, on a l’impression d’avoir le temps de rien, de ne jamais savourer, de ne jamais se poser et on fait de la merde (j’ai pas vraiment trouvé d’autre mot plus poli, j’ai pas vraiment cherché en fait, comme ça tout le monde a compris).

Ce que tu viens de faire avec ton raisin, tu peux le faire quand tu te promènes, est ce que tu prends FORETencore le temps d’inspirer profondément pour sentir l’odeur des arbres et des fleurs ? Respire l’air comme si tu venais de passer 20 ans enfermé. Regarde les bâtiments qui t’entourent comme si tu étais en vacances. En vacances tu fais les musées, tu visites les églises, les châteaux, tu parles aux locaux, tu vas au marché, c’est nouveau alors tu regardes, tu ouvres grand tes yeux. Nos regards sont tellement blasés par le quotidien qu’on ne les regarde plus, le château qui est à 3 kilomètres tu l’as visité ? L’église de ton village tu l’as déjà prise en photo ? Joue le touriste partout et tout le temps, dégaine ton regard de môme qui veut apprendre, voir, contempler, savourer, comme une première fois..

Ça me fait penser à une histoire que j’avais lu je ne sais où, je n’arrive plus à la retrouver (je mets un lien ou une référence dès que je retrouve). Une petite fille observe sa mère qui prépare la dinde de Noël, la mère lui coupe la tête (à la dinde!) et la petite fille lui demande naïvement pourquoi elle fait ça, la mère lui répond que sa mère a toujours fait comme ça et qu’elle suit donc la tradition. La petite fille va donc voir sa grand mère et lui demande pourquoi elle coupait la tête de la dinde quand elle préparait le repas de Noël « Mon plat et mon four étaient trop petits pour de si grosses dindes, je devais donc leur couper la tête ma chérie ». Voilà comment, avec un four et des plats plus grands, des générations continuent de perpétrer des actes sans s’interroger et alors même que ça n’a plus aucun sens…

Pars découvrir le monde wonderwoman, savoure chaque seconde, ouvre grands les yeux, prends le temps de faire une unique tâche à la fois, interroge tes acquis, oublie tes certitudes et sois heureuse ❤

Un journal intime ça n’est pas que pour les ados

18834096Quand on dit journal intime on pense souvent jeune adolescente enfermée dans sa chambre, allongée sur son lit avec de la musique et des chips, pas vrai ? On est pas loin du cliché mais je suis sure que c’est l’image mentale qui vous vient en premier. Et pourtant… Ecrire libère, Ecrire soulage, Ecrire apaise, Ecrire permet d’extérioriser, Ecrire est une thérapie… (pour moi c’est l’écriture mais le dessin, la peinture, la musique permettent également de ne pas nous enfermer dans notre cercle pourri de pensées négatives.

Demain j’ai un rendez vous angoissant, je pense « mais comment ça va se passer demain? », « je stresse », « j’ai pas envie d’être demain », « j’ai peur », « je ne suis pas bien », vos pensées tournent en boucle comme un hamster dans sa roue sans avancer outre mesure. Si vous écrivez sur le même sujet du rendez vous angoissant, vous allez forcément avancer dans votre réflexion puisque vous n’allez pas pouvoir écrire 50 fois que vous avez peur pour demain (l’époque des lignes à recopier est quand même loin derrière nous), peut être que vous allez ajouter pourquoi vous avez peur, trouver des solutions et finir par relativiser. Moi qui suis encore très papier, crayon, fille, écriture, petit carnet et tout et tout j’adore le journal de Kara.

Je donne le même conseil quand il y a des troubles d’endormissement liés aux ruminations : un carnet, une feuille, un bloc de post it à côté du lit et on extériorise ce qui nous chagrine. Histoire de s’endormir l’esprit soulagé de quelques pensées sombres.

Ne vous reste plus qu’à trouver votre joli carnet, votre joli crayon et hop wonderwoman écris tout ce qui te chagrine et sois heureuse ❤

{Pour les sceptiques, nos téléphones ont tous une appli « notes », ce qui nous permet d’aller jeter à l’écrit ce qui nous tracasse sans se prendre trop la tête pour chercher le crayon}

Et sinon c’était quoi tes rêves de gosse ?

On a tous des rêves quand on est gamin, des grands rêves et des milliers de petits rêves. A force d’entendre « mais t’es pas assez bon à l’école mon garçon », « celle là on sait pas ce qu’on va en faire, elle rêve sa vie », « on réussit pas avec la tête dans les nuages », « c’est impossible », « c’est troreve 1p dur pour toi », « tu n’y arriveras jamais » et j’en passe… on les perd de vue petit à petit, un par un ils s’estompent dans les méandres de nos vies d’adultes bien rangées. Ils se perdent tellement que rares sont mes patients qui se souviennent de leurs rêves d’enfant, il faut aller les rechercher, souvent loin… et toujours le même sourire nostalgique à leur évocation. Ah j’avais oublié… Et si on repartait tous à leur recherche ? Les réaliser un par un. On ne deviendra pas tous astronautes mais peut être qu’un saut en parachute nous rapprocherait du ciel ? Peu de rêves sont vraiment inaccessibles, il suffit de retourner dans un monde où tout est possible, le monde des enfants qui voient des chateaux dans les nuages, une princesse ou un grand aviateur dans le miroir de la salle de bain, ces enfants pourbucket.jpg qui tout est réalisable ont laissé la place aux adultes pour qui tout semble impossible. Si tes rêves d’avant sont trop éloignés de ce que tu es devenu, si ils sont vraiment impossibles à réaliser, on peut aussi se chercher de nouveaux rêves. Un joli carnet, un joli crayon et on repart à la conquête de nos rêves. Cette idée se rapproche de la Bucket list (liste des choses à faire avant de mourir), je préfère parler rêve que parler mort mais c’est la même notion : ne pas quitter cette terre sans avoir fait ce qui était important pour nous.

A tes crayons wonderwoman, pars à la conquête de tes rêves et sois heureuse ❤

Qui suis je ?

J’ai été blogueuse il y a bien longtemps de ça, un blog d’ado, un blog de petite nana que j’ai abandonné depuis, j’ai grandi, changé, les études, un bébé, un boulot, plus de temps pour les enfimg1445809211968antillages, la vie c’est du sérieux !! Et puis tu te réveilles un matin avec une super vie : t’es psy, t’as une gamine de 6 ans juste parfaite (les mères, même quand elles sont psys, ne sont pas objectives), un homme parfait (les femmes amoureuses ne sont pas non plus objectives eh eh), une jolie voiture, le chien, l’installation en libéral, des patients adorables (là je suis objective, ils sont tops mes patients)… Bref, je disais tu te réveilles avec une super vie mais il te manque un truc (si un gars se promène ici il va me répondre qu’il manque toujours un petit truc à la nana pour qu’elle soit heureuse.. peut être) mais je suis heureuse mais voilà tout est trop sérieux, on est trentenaires donc on rentre dans le moule de la petite vie bien rangée qui plait à papa et maman. 2016 a donc été l’année où j’ai décidé de me réaliser pleinement : j’ai commencé par me faire tatouer, THE truc qui ne plaisait pas à maman mais qui me titillait depuis tellement longtemps que je me suis pris dans la figure un grand vent de liberté, finalement nos limites elles viennent de nous. Tu peux prendre rendez vous demain chez le tatoueur ou chez le coiffeur pour te faire les cheveux en bleu ou dans une moto école pour devenir motarde (c’est ma prochaine étape d’ailleurs, pas les cheveux mais la moto.. histoire de me shooter encore + au sentiment de liberté). Et puis écrire ça me manquait, je suis toujours en train de griffonner des trucs sur mes petits carnets qui trainent partout mais j’avais besoin de contact, de retrouver l’esprit blog qui me plaisait tant, j’avais envie de partager mes « trucs et astuces » de psys avec toi (dit comme ça c’est sur que ça fait un peu trucs de grand mère mais on a nos trucs à nous faut pas croire). Bon donc voili voilou me voilà de nouveau sur la blogosphère.